A propos de l’UEFA

Nous sommes dédiés de construire une RDC où les peuples autochtones pygmées sont égaux à tous les autres peuples dans leur diversité.

Union pour l’Emancipation de la Femme Autochtone en sigle « UEFA » fut créée en 1998. Elle est une association sans but lucratif, apolitique, non gouvernementale et non partisane de droit congolais, enregistré sous le numéro ; JUST., G.S.112/S-KVL/954/2001 et sous l’arrêté ministériel 626/CAB/MIN/J/2004 du 14 juillet 2004 lui accordant la personnalité juridique dont le siège se trouve à Bukavu, commune d’Ibanda, avenue de l’Athénée, n°3, avec des bureaux de représentation à Goma, Kinshasa et Mbandaka.

Mission et objectifs de l’UEFA

Mission : l’Union pour l’Emancipation de la Femme Autochtone « UEFA » œuvre pour l’instauration et l’édification d’une communauté en RDC dans laquelle la marginalisation de la femme autochtone pygmée est sensiblement réduite grâce à la promotion et la protection de ses droits civils et politiques, socio-économiques et culturels.
Objectifs :
– Renforcer les capacités des groupes ou structures des femmes pygmées pour leur émancipation. – Soutenir les initiatives socio-économiques, juridiques et culturelles des femmes autochtones au Congo. – Lutter contre la marginalisation, les inégalités sociales et les complexes d’infériorité des femmes autochtones. – Appuyer les initiatives de développement durable et d’allègement des tâches entreprises par les femmes. – Intégrer la femme autochtone dans la gestion et la conservation de l’environnement. Créer un espace d’expression pour les femmes autochtones.

Perspectives et domaine d’intervention

 

Perspectives

L’organisation se propose d’intensifier ses actions dans le domaine de:
• L’accès à l’éducation des enfants pygmées et l’alphabétisation fonctionnelle des adultes
• La promotion de l’artisanat pour générer les revenus et valoriser la culture des peuples autochtones pygmées.
• La protection de l’environnement et la gouvernance des ressources naturelles.
• La construction/ l’appui aux centres de santé, aux centres professionnels et récréatifs pour les jeunes et les femmes.
• Plaidoyer pour l’acquisition des terres par les pygmées et pour la définition d’ une législation promotrice et protectrice des droits des pygmées.

Valeurs prônées par l’UEFA.
Ø La justice sociale
Ø l’amour du travail bien fait,
Ø L’amour du prochain
Ø le respect de la différence culturelle et identitaire,
Ø La bonne gouvernance
Ø le respect du « genre
Ø La transparence
Ø l’équité

Domaine d’intervention

L’UEFA intervient dans les domaines ci-après :
• La promotion de l’artisanat pour générer les revenus et valoriser la culture des peuples autochtones pygmées.
• La protection de l’environnement et la gouvernance des ressources naturelles.
• La construction/ l’appui aux centres de santé, aux centres professionnels et récréatifs pour les jeunes et les femmes.
• Plaidoyer pour l’acquisition des terres par les pygmées et pour la définition d’ une législation promotrice et protectrice des droits des pygmées.
• Promotion de la Paix et transformation des conflits
• Droits politiques de la Femme Autochtone,
• Santé – Violences sexuelles basées sur le genre et autres maladies mortelles (paludisme, tuberculose etc.) et santé de la reproduction.
• Education /Alphabétisation fonctionnelle
• Sécurité alimentaire
• Protection de l’environnement – Changement climatique.
• Economie rurale et l’entrepreneuriat des jeunes et des femmes/ Indépendance / autonomisation économique de la femme
• Réhabilitation des infrastructures socio-économiques de base.

Réalisations au cours de 3 dernières années et partenaires

Réalisations

Dans le domaine de Gouvernance et Droits Humains :
• Avec l’appui du Gouvernement Belge et de Cordaid, Programme triennal de renforcement de la participation politique et des capacités de transformation des conflits des femmes autochtones pygmées dans les provinces du Sud-Kivu, Nord-Kivu et de l’Equateur.
• Projet de consolidation de la paix et la restauration de la cohésion sociale dans l’entité de Kalehe pendant la période post-conflit, avec l’appui du PNUD.
• Avec l’appui de l’IRC, Projet d’appuis psycho- sociale des femmes pygmées et non pygmées victimes des violences sexuelles
Dans la réhabilitation des infrastructures et ouvrages communautaires :
• Projet de mise en place et de fonctionnement d’un centre communautaire polyvalent en faveur de 300 bénéficiaires dans la province du Sud-Kivu, Territoire de Kalehe, groupement de Kalima, localité de Hombo à l’appui du PNUD.
• Projet de d’implantation d’un centre d’information des jeunes pour la paix à Bunyakiri, avec l’appui du PNUD.
• Réhabilitation des 3 écoles, un centre de santé et un pont dans la province du Sud-Kivu avec le Fonds Social de la République Démocratique du Congo/BANQUE MONDIALE
• Réhabilitation et construction des 8 écoles et 2 centres de santé et équipement dans la province du Nord-Kivu avec BCECO/BANQUE MONDIALE
• Projet de construction d’une unité de transformation et de conservation à Hombo, Irangi, Mashere et Maibano dans l’entité de Bunyakiri, Territoire de Kalehe avec l’appui de FAO
• Réponse à la vulnérabilité des écosystèmes adjacent le parc National de Kahuzi Bièga avec l’appui du COBAM /PACEBCO
Dans le domaine de la protection de l’environnement
• Projet de vulgarisation des foyers améliorés intégrés aux actions agroforesterie avec IUCN PAYS BAS et RAINFOREST Foundation NORVEGE