• +243 99 86 23 64 2
  • contact@uefardc.org

Archive quotidienne6 avril 2020

TEAM BUILDING UEFA RDC EDITION 2019

Dans cadre de mieux renforcer la bonne collaboration et communication du Staff UEFA RDC,on a organisé un Team Building du Staff UEFA en date du 27/12/2019 à l’Hôtel Elisabeth

ATELIER DE MISE EN PLACE DU CADRE DE CONCERTATION ET DE SYNERGIE D’ACTION DES ORGANISATIONS DE DEFENSE DES DROITS DES PEUPLES AUTOCHTONES AUTOUR DU PNKB DU 17 au 18 MARS 2020

La journée a commencé par un échange d’informations sur la situation des PA et du parc au cours de ces deux jours en RDC.  

Après un tour de tables, les participants ont échangé sur l’insécurité qui se vit à Kalehe, selon le SECAD chefferie de Buhavu, représentant du Mwami,  l’insécurité est  causée par les armes qui circulent entre les mains de Chance accompagné de certains P.A.  Cela inquiète les autres P.A et la population en général, surtout quand ils viennent très ivres ils tirent en désordre.

Selon UEFA, A Idjwi nous venons d’apprendre qu’un Pygmée a été tué par ses pairs au motif d’avoir volé les récoltes. Sa famille a déposé plainte mains sans moyens pour les frais de justice et honoraires d’Avocat. 

Selon le chef de Secteur de Bakanu, la gestion des conflits de limites avec le PNKB et les entités riveraines continuent à soulever des émous au sein des populations des Basses altitudes.  Il est nécessaire de définir une approche pour résoudre ce conflit aussi.

Nous avons appris aussi un grand mouvement des populations au Nord et Sud-Kivu, en provenance des pays voisins. Cela nécessite l’occupation de l’espace alors que jusqu’à présent le problème foncier des PA n’est pas réglé. Quid alors de la pression démographique sur les aires protégées, et l’impact de la destruction des écosystèmes sur les PA dans la région des grands lacs?

Après l’hymne nationale, présentation des participants, mot de bienvenu de REPALEF et recadrage,  et enfin le mot d’ouverture de l’atelier par Madame la Conseillère du ministre provincial de l’environnement et développement rural,  le premier exposé a été donné par Mr ITONGWA, PCA de REPALEF.

Des tous ces échanges nous pouvons retenir que les approches et stratégies les plus usitées par les ONG de défense de droits des PA au Sud-Kivu sont les suivantes :

APPROCHES :

  1. Concertation (dialogue dans nos actions pour l’intérêt de P.A ;
  2. Dans la définition des priorités,  des droits, et obligations dans les actions au bénéfice des P.A ;
  3. Dans la définition des besoins des P.A ;
  4. Dans la définition des objectifs ;
  5. Participative et Appropriation par les communautés locales à tous les niveaux (consultation, consentement libre, préalable et éclairé ;… CLIP ) ;
  6. Echange des expériences et renforcements des capacités des communautés ;
  7. Médiation, transformation des conflits ;
  8. Accompagnement (juridique) des communautés dans leur plaidoyer ;
  9. Monitoring et documentation des résultats et défis des P.A ;
  10. WAKATAN (participation, Equité dans la gestion des RN, conservation des valeurs culturelle Pygmées)
  11. Promotion de la culture/traditions PA
  12. Vulgarisation de WAKATAN/Tradition
  13. Structurer les PA en communauté constituée à base coutumière ;
  14. Accompagner les PA à l’investiture de leurs chefs coutumiers et leur reconnaissance par me pouvoir.
  • Promotion de la culture/traditions PA
  • Vulgarisation de WAKATAN/Tradition
  • Structurer les PA en communauté constituée à base coutumière ;
  • Accompagner les PA à l’investiture de leurs chefs coutumiers et leur reconnaissance par me pouvoir.

STRATEGIES :

  1. Mettre en place une commission d’identification des terres par territoire
  2. Mettre en place les comités villageois d’étude des risques en formant des agents environnementaux à la base pour la gestion des pépinières locales ;
  3. Mener un plaidoyer auprès du caucus des députés nationaux, principaux et leurs commissions économiques et financières ;
  4. Elaborer une cartographie des interventions des OSC autour du PNKB ;
  5. Echange des informations entre OSC de défense de Droits de PA à tous les niveaux ;
  6. Structuration des communautés à la base ;
  7. Eveille des cultures et traditions Twa à travers des émissions radio, foires, journées culturelles BATWA, etc ;
  8. Vulgariser les lois N°14 et autres instruments juridiques ;
  9. Sensibiliser les PA à se désengager des autres groupes qui détruisent le parc ; 
  10. Tenir des réunions mensuelles des comités de suivi au niveau local, provincial et national ;

Recommandations

  • Mener une étude fouillée sur les institutions traditionnelles, culturelles et coutumières des PA, et les valoriser ;
  • Vulgariser les instruments juridiques nationaux, régionaux et internationaux ainsi que des standards régissant les droits des PA aux  acteurs à tous les niveaux.
  • Mettre sur pied les mécanismes réalistes et clairs de plaidoyer en faveur de droits des PA ;
  • Intégrer les intellectuels PA dans les ONG pour leur formation dans le plaidoyer, monitoring et de créer de l’emploi pour eux.
  • Conscientiser les PA à quitter le Parc, et protéger ceux d’entre eux qui sont en otage de groupes armés ;
  • Appuyer la résilience des communautés PA de la basse altitude ;
  • Que le PNKB renforce l’équipe de sécurisation du Parc  et protège les PA ;
  • Analyser au de la des PA, pour comprendre ceux des acteurs qui profitent de la destruction du parc ;

Journée II.  Le 18 mars 2020                                                            

Après la récapitulation des échanges de la première journée, les participants ont partagé les informations et discuté les questions restantes, comme préalables.

  1. Le modérateur a présenté les grandes lignes de la déclaration et de la feuille de route du Dialogue de haut niveau de Bukavu, pour permettre aux participants d’en avoir l’idée générale avant les travaux en carrefour. engagements issus du dialogue de Bukavu ?  Donner leur périodicité. 

Après cet exposé, 3 groupes ont été constitués autour de deux questions. 

  • Quelles sont les activités que vous estimez nécessaires pour que la feuille de route soit réaliste
  • Quelles sont les stratégies préconisez-vous pour assurer un suivi efficace des